Quand les personnalités prônent la finance verte

08 Mar

Quand les personnalités prônent la finance verte

Quand les personnalités prônent la finance verte

La finance verte a pris un nouvel élan avec l’appel de près de 600 personnalités. La lutte contre le réchauffement climatique a trouvé un écho favorable avec ce pacte européen. Le climat est en passe d’être ainsi sauvé au bonheur de toute la Terre.

Un signal fort de plusieurs personnalités

Les manifestations pour contraindre les politiques publiques à prendre des actions fortes dans la lutte contre le réchauffement climatique ont porté leurs fruits. Des semaines durant, les étudiants avaient organisés des manifestations à travers toute l’Europe pour inviter les autorités à divers niveaux à contribuer véritablement dans la lutte contre le réchauffement climatique. L’Europe à travers un projet de traité a prévu de créer une filiale de la Banque européenne d’investissement. Cette filiale est dédiée principalement au climat. Il est prévu de mettre en place des capacités de financement allant jusqu’à 300 milliards d’euros par an. Il faut noter qu’un fonds de 100 milliards d’euros est prévu par an. Le projet Finance Climat a pour but de sauver les banques européennes ainsi que le climat. Le fonds de 100 milliards d’euros prévu chaque année est destiné à des actions concrètes de lutte contre le réchauffement climatique.

La classe politique, avant-garde de la transition énergétique

Près de 600 personnalités ont apposé leur signature sur le pacte européen. Elles proviennent du monde associatif, politique et syndical. On dénombre une flopée d’anciens et de nouveaux élus, des ministres français et européens ainsi que 240 députés de la France provenant de tous les partis. Les ministres Raffarin, Juppé, Ayrault et Pedro Sánchez en y apposant leur signature ont donné un signal fort à la lutte contre le réchauffement climatique. Des opposants d’hier se sont donnés la main pour la survie de la Terre. C’est le seul traité en matière de lutte contre le réchauffement climatique qui unit autant de personnalités. Pierre Larrouturou souhaite avoir un maximum de soutien afin que de telles propositions puisse peser auprès du Conseil européen lors des rencontres du 21 au 22 mars 2019.

La banque verte à la rescousse du climat

Le changement de mentalités est un atout majeur dans la lutte contre le réchauffement climatique. Il est désormais urgent de briser rapidement la courbe au niveau des émissions de CO2. Plusieurs personnalités ont pris conscience de l’urgence. Le manque de financements avait freiné par le passé l’ardeur de ces personnalités. Ce problème semble trouver une issue favorable avec le financement de 300 milliards par an. La banque « verte » dépend de la Banque européenne d’investissement. Elle sera en réalité une filiale complètement autonome sur le plan financier.

Comment mobiliser les fonds de la nouvelle banque ?

Les Etats membres de la banque verte auront un droit de tirage d’environ 2% de leur PIB durant chaque année. Il est mis à la charge de l’Allemagne 65 milliards d’euros à un taux zéro et 45 milliards pour la France. Le calcul a été fait sur la base du PIB de ces 28 états membres. Les 300 milliards d’euros de la finance verte qui seront investis chaque année vont permettre de financer tous les projets en faveur du climat.

fringilla commodo sem, Aenean felis suscipit quis,