La France : la métropolisation et ses effets.

20 Juin

La France : la métropolisation et ses effets.

La France : la métropolisation et ses effets

Actuellement, la France figure parmi les pays les plus urbanisés au monde. En se référant à un sondage, plus de 82 % de la population vivent dans une aire urbaine.

Certains historiens affirment que l’urbanisation de la population française a vu le jour vers la deuxième moitié du XIXe siècle. Il s’est surtout traduit par la hausse de l’exode rural vers les années 1960.

Les caractéristiques de la métropolisation

La métropolisation française et ses effets sont visibles à travers deux phénomènes bien distincts. Le premier étant la modernisation de la forme classique du tissu périurbain. C’est la concentration de la population dans les grandes villes. Le second étant la concentration des activités de commandement (l’économie, la culture, la politique, l’éducation et autres). Il englobe toutes les formes de mondialisation amenant au statut de métropole. C’est la raison pour laquelle les métropoles attirent la population.

Une urbanisation constante

Il a entraîné l’explosion des mobilités. En effet, plus de 82 % des Français vivent dans un lieu urbain. Toutefois, ce pourcentage cache une vérité beaucoup plus complexe. D’après les enquêtes menées vers les années 2010, environ 61 % des Français vivent dans un espace urbain tels que le ville centre. Tandis que 16 % d’entre eux vivent dans une couronne périurbaine.

– Les effets de l’urbanisation

Cette urbanisation constante a entraîné un « étalement urbain » important vers les années 1960. Pour la France, cette période est relative au « Baby-Boom ». L’étalement urbain a engendré des innovations en banlieue. On a pu constater la construction de plusieurs immeubles.

Le territoire français et la métropolisation

Actuellement, la France présente un important réseau urbain diversifié. Paris, la capitale, reste l’épicentre du réseau. Il abrite aujourd’hui plus de 11,8 millions de Français, qui est équivalent à plus de 18,5 % de la population totale.

À cause de son déficit migratoire, Paris joue un rôle crucial dans la croissance démographique. D’ailleurs, il concentre d’importantes fonctions de commandement économique, politique, culturel et scientifique. Ces derniers sont considérés comme étant un héritage historique que les processus de décentralisation n’ont jamais réussi à briser.

La métropolisation française et ses effets : Paris est devenue la première capitale européenne avec Londres. Il présente un fort dynamisme économique soit environ 29 % du PIB français. D’ailleurs, sa domination se traduit par une forte attractivité dans les secteurs clés.

La métropolisation française et ses effets peuvent également se traduire par l’innovation des infrastructures dans les grandes villes. En effet, les métropoles françaises doivent investir dans un projet ambitieux et innovant.

La métropolisation française et ses effets dans les petites villes

Suite à la métropolisation française et ses effets, les petites villes (villes intermédiaires) perdent de la population. Ce dernier est traduit par la fragilité de sa structure économique. La fermeture de certaines usines peut entraîner la déstabilisation de son économie.

Les autres villes métropolitaines en France

Mise à part la capitale, le développement de certaines villes a engendré la métropolisation. Commençant petit à petit à améliorer son potentiel, on peut inclure : Lyon, Lille, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Rennes, Strasbourg, Grenoble et Montpellier.

dapibus Aliquam et, Donec dictum leo amet, tristique