Les nouveaux métiers de la finance

25 Fév

Les nouveaux métiers de la finance

Pour le domaine de la finance, de nombreuses répercussions ont été apportées par l’essor de la technologie. Des nouvelles tâches ont vu le jour si d’autres ont subi des mutations. Grâce à la transition digitale et à la science des données, de nouveaux emplois ont été créés.

Le chef de projet IT Finance

Dans le domaine de la digitalisation, saisir des données numériques dans une base de données est de mise. Le département IT Finance est en charge de ce processus de numérisation sous la responsabilité du chef de projet IT Finance. Ce dernier dirige une équipe d’opérateurs et est en rapport direct avec la direction d’une entreprise financière. Presque toutes les opérations en amont dépendent de la réussite de la digitalisation des données. Le chef de projet IT Finance se doit d’être un leader, un technicien et un analyste. En effet, il aura à gérer et contrôler toute une équipe humaine et à traduire les exigences de la direction. Des expériences en opération de saisie et en gestion de projet sont indispensables pour devenir un chef de projet IT Finance.

Le data analyst ou analyste de données

Les données numériques représentent aujourd’hui une forme de nouvel or noir. Leur traitement et leur analyse contribuent énormément aux développements des établissements financiers. Le data analyst assure ses opérations permettant ainsi à l’entreprise où il travaille de prendre une décision et de prédire les tendances du marché. Selon les données disponibles dans la base d’une banque, l’analyste de données peut également effectuer une étude globale du marché. Évidemment un tel métier exige des formations spécialisées ou des études supérieures en statistique et en science de données. De plus, une expérience ou connaissance en marketing est très appréciée pour compléter le profil d’un data analyst.

Le financial advisor ou conseiller financier

En fonction des données reçues et traitées, le conseiller financier définit des stratégies en vue d’améliorer la productivité, la sécurité, la gestion, etc. au sein de la direction d’un établissement financier. Le financial advisor est alors présent dans toutes les branches d’une institution financière. Pour atteindre les objectifs fixés, celui-ci se doit d’être un spécialiste en systèmes d’information et de savoir les exploiter. Il a également comme rôle majeur d’éviter les risques financiers autant pour les clients que pour l’entreprise. Effectivement, le conseiller financier sera aussi en contact direct avec les clients d’une banque afin de les assurer et de les accompagner. Le contrôle de gestion et l’analyse financière sont ainsi des domaines dans lesquels le financial advisor a une expérience.

L’analyst KYC ou analyste de crédit

Le système de prêt bancaire a connu des changements avec la digitalisation et la data science. Le métier d’analyst KYC ou Know Your Customer est ainsi né dans les banques. Son premier rôle consiste à connaître la situation et les besoins du client afin de lui proposer les meilleures prestations. Il effectue aussi une étude permettant de conclure s’il est possible d’octroyer un prêt à un individu. L’analyste de crédit travaille également pour lutter contre les blanchiments d’argent et s’assure que toutes les transactions suivent les normes. Des capacités de collecte de données et d’analyse élevées sont les principales compétences d’un analyste KYC.

dolor. eget tristique felis et, risus Praesent quis