Les masters en finance : le classement 2018 va vous surprendre !

11 Sep

Les masters en finance : le classement 2018 va vous surprendre !

Le Financial Times a publié, il y a quelques semaines, son classement des masters « pre-experience » (donc avant de commencer à travailler) dans le domaine financier et force est de constater que les écoles de commerce françaises sont largement en tête de ce classement.

En formation initiale, elles trustent les 5 premières places (contre 4 l’an passé).

HEC Paris est numéro 1, après avoir repris la place à l’Edhec. À la deuxième place, se trouve ESCP Europe. Puis en troisième place, donc, l’Edhec. En quatrième place, Skema Business School fait son entrée dans le haut du tableau, balayant ainsi le MIT de la Sloan School of Management, qui dégringole en 7è place. L’Essec Business School complète ce top 5.

D’autres établissements français de qualité ne sont pas en reste, avec notamment Neoma Business School (ex-RMS), de Reims, qui grimpe à la 25è place (au lieu de la 41è l’an dernier) et l’ESC Rennes (qui finit 24è) qui voient leurs efforts récompensés après une saison scolaire compliquée.

Beaucoup de ces masters permettent de trouver rapidement un poste dès la sortie de l’école et, en moyenne, d’avoir un salaire dépassant allègrement les 90.000 dollars 2 à 3 ans après le diplôme.

Ces critères font d’ailleurs partie de ceux qui ont permis d’établir ce classement, tout comme la progression de carrière, la mobilité internationale, la proportion d’étudiantes ou bien encore le rapport entre le coût du diplôme et le salaire obtenu.

D’après les experts, la méthodologie de classement des écoles est plus favorable aux écoles françaises, du fait de sa structure scolaire et ses frais de scolarité. Gageons plutôt que la jalousie prend à la gorge ces experts américains, qui estiment probablement que les Français sont des bons à rien.

Par contre, dans le classement des masters duits « post-experience », donc suivis après quelques expériences professionnelles, les écoles françaises sont complètement absentes : il faut dire que le classement ne comprend alors plus que – formations : Londres, Cambridge, Singapour, Amsterdam et 2 universités américaines (Illinois et Floride). Mais après tout, ce sont ne sont pas les formations mises en valeur dans nos établissements français…

Quoi qu’il en soit, nos élèves (et nos établissements scolaires) ont de quoi être fiers et avec un tel classement, ils devraient reprendre leur parcours scolaire avec le sourire, en ces jours de rentrée…

felis sit commodo id leo. efficitur. id Curabitur eget mattis pulvinar