Le livret A

05 Fév
Livret A

Le livret A

Le livret A a un succès incroyable dans le rang des français. Les épargnes ont dépassé les prévisions effectuées en début d’année. Voici quelques éléments de réponse pour tout savoir sur ce livret.

A la découverte de l’épargne préférée des Français

Plus de ¾ du peuple français détient un livret A. C’est le livré le plus populaire et le plus aimé en France. Leur engouement est dû principalement à la réforme concernant le calcul du taux de ce livret. Ce taux calculé par semestre c’est à dire tous les 6 mois profite assez généreusement aux épargnants. Mais, une épouvantable nouvelle désormais a créé à son encontre du désamour pour les Français. En effet, le taux d’intérêt au lieu de passer à 1% comme annoncé pour le 1er août de l’année 2017 est resté à 0,75% afin de maintenir sa stabilité. Pour l’instant, les dépôts n’ont pas baissé et dépassent de loin les retraits effectués.

Le cas des livrets A inactifs

La particularité des livrets A est qu’ils survivent au décès de leur titulaire. Au cours de l’année 2016, la Banque française a recensé plus de 6,5 millions de livrets A inactifs. Le critère choisi est l’inactivité de mouvements du titulaire durant 5 années consécutives. Cette opération a permis de faire transférer plus de 3,7 milliards d’euros à la Caisse nationale des dépôts en attendant une réclamation de leur titulaire. Pour récupérer leur dû, il suffit juste de se rendre sur le site web www.ciclade.fr pour suivre la procédure de réclamation. Il faut noter que ce transfert des fonds des livrets inactifs a été rendu possible par la loi Eckert en janvier de l’année 2016.

La procédure d’investissement

Les fonds déposés par les Français sur leur livret A sont déposés à la Caisse des dépôts. Toute personne peut ouvrir un compte sur ce livret que ce soit les mineurs et même les personnes morales. Les fonds placés sont disponibles et surtout sans frais. Dans certains établissements financiers, il est exigé une carte de retrait pour ouvrir un compte. Le montant minimum de dépôt est de 10 euros pour les différentes banques françaises et de 1,5 euro à la Banque Postale. Tous ses fonds réunis par la Caisse des Dépôts servent pour le financement des projets d’intérêt commun comme la réalisation des infrastructures routières, la construction des infrastructures socio-économiques et autres. Une autre utilisation des fonds consiste à faire des prêts aux clients des banques françaises.

Le calcul des intérêts

La rémunération pour ce Livret n’échappe à la règle du calcul des intérêts. C’est un produit d’épargne dont le taux d’intérêt est appliqué chaque 15 jour. En effet, le taux d’intérêt est calculé en fonction de la règle de calcul des intérêts à la quinzaine. Les montants disponibles sur le livret sont pris en compte par la banque ou l’établissement bancaire pour calculer les intérêts escomptés. Pour calculer dès lors, le revenu annuel par épargnant ou par livret, il suffit juste de multiplier le nombre de quinzaines par le taux d’intérêt annuel et par les encours du livret. L’astuce consiste donc à retirer ses sous le 16 du mois et de faire des dépôts soit le 30 ou le 31 du mois afin de maximiser sensiblement ses gains.

La liquidité et la sécurité assurées

Ce livret offre réellement de la liquidité et de la sécurité pour tout épargnant. Avec les réformes annoncées par le président français, Emmanuel Macron dans le domaine de la fiscalité, cette forme particulière d’assurance-vie connaitra de jours meilleurs. Il est annoncé dans les coulisses un prélèvement libératoire à hauteur de 30 %. Cette réforme ne concerne en réalité que les versements effectués après l’adoption de ladite mesure. Soulignons, que seuls les assurés dont l’épargne dépasse 150.000 euros sont concernés.

Write a Reply or Comment

bf3235c3f8dd80f00a00eab2951b68e8qqqqqqq