Le cash management, c’est quoi?

14 Oct
aides fiscales

Le cash management, c’est quoi?

Dans le secteur bancaire, le cash management est un terme technique utilisé en management. Il regroupe l’ensemble des services offerts par un établissement bancaire en vue d’augmenter le nombre de consommateurs. C’est pourquoi il intègre la branche du management de qualité selon la norme ISO 9001.

Définition

On peut donc définir le cash management comme l’ensemble des méthodes aux mains d’une entreprise afin d’améliorer la gestion de sa trésorerie. Il est évident qu’il possède une grande importance, qu’il s’agisse d’une petite ou d’une grande entreprise. Car on dit souvent que l’argent est le roi, et c’est d’autant plus vrai dans le monde de l’entreprenariat. Ainsi, le cash management aide à un meilleur contrôle des flux de trésorerie et des flux financiers. De même, il permet aux dirigeants de la firme de mieux collecter les informations dont ils ont besoin. Par ailleurs, cet outil permet de contrôler les différents facteurs qui influent sur la bonne santé de l’entreprise. Il s’agit notamment des taux de change et des taux d’intérêt.

Les principes directeurs du cash management

Que ce soit pour une banque ou pour une entreprise, le cash management est basé sur trois grands principes.

La bonne tenue des comptes

La qualité du cash management repose en premier lieu sur une bonne tenue des comptes de l’entreprise. Il faut noter que c’est par là que les liquidités vont entrer et sortir. C’est ainsi que certaines sociétés en possèdent qu’un unique compte en banque. Tandis que d’autres disposent de plusieurs compte dans différents établissements bancaires, et même dans plusieurs pays. En effet, cela dépend essentiellement de la taille et de l‘activité de l’entreprise elle-même.

Le traitement des flux

Comme nous venons de le voir précédemment, les petites entreprises n’ont la plupart du temps à gérer qu’une petite quantité de flux interne. Alors que les grandes multinationales et les grands groupes doivent fréquemment réaliser des échanges entre les filiales et la société-mère. Ces échanges peuvent même parfois se passer entre les filiales. Ce qui implique une bonne gestion du mécanisme pour éviter toute confusion entre emprunt et placement.

Une bonne optimisation du cash management

Quand on est le trésorier d’une entreprise, on se soucie en permanence de connaître l’emplacement de l’argent généré. En même temps, on s’efforce de faire en sorte qu’il puisse circuler facilement. De cette façon, on arrive à réduire le prix de la dette de l’entreprise.

Quid du cash pooling ?

Le cash management dépend essentiellement des solutions adoptées par le manager en matière de financement et de gestion des flux financiers et de trésorerie. C’est ainsi qu’il peut opter pour le cash pooling qui consiste à gérer un seul compte de l’entreprise. Pour cela, le dirigeant doit récupérer le solde positif ainsi que le solde négatif des différents comptes de celle-ci dans le monde entier. Dans ce cadre, il est important de pouvoir compter sur un partenaire bancaire en mesure de proposer une solution simplifiée pour faire apparaître les différents comptes d’une entreprise dans une seule devise.

Les banques, un partenaire fiable en cash management

Il apparaît donc que le cash management est assez complexe à gérer, notamment pour une entreprise de grande taille. C’est pourquoi celle-ci travaille souvent étroitement avec un établissement bancaire qui propose un service dédié aux consommateurs, à savoir les entreprises. De cette manière, les besoins de financement et les flux financiers ainsi que les flux de trésorerie sont plus faciles à analyser.

dapibus Lorem risus elit. fringilla commodo