Le big data et les métiers de la finance

16 Avr

Le big data et les métiers de la finance

La révolution numérique étend ses tentacules à tous les domaines. L’assurance, le marketing, le commerce et la finance n’échappent guère à l’emprise du big data. Comment le big data révolutionne-t-il la finance ? Quels sont les métiers de la finance impactés par le big data ?

Une nouvelle exploitation du big data

Le big data désigne les mégadonnées. Ce sont littéralement les grosses données dénommées les données massives. Elles dépassent non seulement l’intuition mais aussi les capacités humaines d’analyse voire celles de tous les anciens outils informatiques de gestion de la base de données. Ces données influencent les métiers de la finance. 2,5 quintillions de bytes de données sont produits au quotidien sur la Terre. Le big data permet désormais une exploitation disruptive au service de plusieurs métiers. On note du coup de réels changements. Le big data a donné un nouveau tournant aux métiers de la finance.

Les apports du big data dans le secteur des finances

Le big data serait-il devenu un nouveau Business Partner des finances? C’est la question de bon nombre de personnes avec l’hégémonie du big data. Les métiers de la finance sont devenus prédictifs, performants et optimisant. Certains métiers assez opérationnels de domaine de la Finance se servent des techniques de big data pour améliorer l’efficacité des activités ainsi que du processus. Le big data est utilisé pour avoir des transactions détaillées. La gestion du cash est améliorée ainsi que la qualification comptable au niveau des immobilisations des organisations multi-sites. Les prévisions et les budgets gagnent mieux en justesse et en finesse à travers une combinaison des analyses de données que ce soit interne ou externe. Ces analyses ont été possibles grâce à cette nouvelle approche proposée par le big data.

Des impacts réels à l’actif du big data

Le big data joue le rôle de partenaire et surtout de contrôleur des opérations dans le secteur de la finance. Il permet à la finance non seulement de balayer mais aussi d’identifier les réservoirs d’amélioration ainsi que des zones de risques potentielles. Les incroyables capacités de prévision et d’analyse du big data sont à la base des nombreuses opportunités offertes aux métiers de la finance. On peut citer entre autres l’optimisation fonctionnelle et opérationnelle, la prise diligente de décisions d’investissement, la détection des différents schémas à risque au niveau des données précises d’une BU, l’optimisation du BFR et la fourniture du support à des équipes commerciales. Il faut noter en outre l’analyse minutieuse de la rentabilité après les investissements.

Les domaines de la finance les plus touchés

Plusieurs métiers financiers sont directement impactés par le big data. Ils l’utilisent pour les besoins opérationnels et les choix stratégiques. Les premières tendances concernent la transformation digitale de la finance. Les directions financières optent de plus en plus à l’usage des outils et des applications numériques performantes. Avoir une information financière précise et pertinente constitue de véritable moteur de la performance. Les risques et audit interne et la gestion d’actifs sont très touchés par la révolution du big data.

elit. consectetur odio Praesent ut ut